La Pensée actuelle

Son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBE

« Notre pays est depuis deux décennies en quête d'une société nouvelle où règnent le droit, la justice, l'égalité. C'est une longue quête, une quête sans fin. » Faure Gnassingbé

« Les progrès vers l'Etat de droits sont toujours fragiles ; les acquis ne sont jamais tout  à fait définitifs ; à moins que par une vigilance de tous les instants, nous ne ménagions des garde-fous pour éviter les reculs. » Faure Gnassingbé

« Nous devons, pour inscrire nos succès et nos réussites dans la durée, multiplier les efforts à tous les niveaux pour que personne ne reste sur le bord du chemin, pour que personne ne se sente marginalisé ; le sens de l'ouverture doit s'étendre à toutes les couches de la société parce qu'il nous reste encore beaucoup de travail à accomplir pour faire avancer notre pays. Nous avons besoin pour cela de la contribution de toutes les sensibilités politiques. » Extrait du discours du Président de la République lors des échanges de vœux avec l'Assemblée nationale  le 06 janvier 2011

« Nous avons plus que jamais besoin au Togo d'un débat parlementaire relevé, car c'est la seule manière de porter un regard lucide sur les grands enjeux nationaux. » Propos du Président de la République lors des échanges de vœux avec l'Assemblée nationale  le 06 janvier 2011

« Bonne année 2011 et surtout le travail, le travail, l'ardeur au travail ! » Déclaration du Président de la République à l'adresse du gouvernement lors de la cérémonie de présentation de vœux le 05 janvier 2011

« Nous devons nous mobiliser parce que [...] c'est d'abord à nous qu'il revient de construire ou de reconstruire notre pays. Nous mobiliser, cela veut aussi dire retrouver certaines valeurs que je ne vois plus dans notre société. Des valeurs de discipline, de travail, de rigueur. L'absentéisme devient presque la règle dans notre administration. Je vous demande à chacune et à chacun d'entre vous de remettre vos différentes administrations au travail, de veiller à ce que les gens soient à leurs postes à l'heure et qu'ils donnent le rendement qu'on attend d'eux. » Propos du Chef de l'Etat face au gouvernement le 05 janvier 2011

« Je voudrais aussi vous demander d'être à l'écoute de nos compatriotes, d'être à l'écoute  des Togolais [...]. Tenez compte des opinions, des critiques qu'on vous fait. C'est ce que j'appelle humilité. Nous ne pouvons qu'en tirer des profits pour le travail que nous faisons. N'oublions pas que nous sommes au service des Togolaises et des Togolais. Parce que trop souvent, j'ai l'impression que les Togolais n'y croient plus, ils sont fatalistes, ils sont résignés. Vous devez avoir de l'ambition et le montrer. Expliquez ce que nous faisons, pourquoi nous le faisons et quels résultats nous en attendons. C'est comme ça que nous redonnerons espoir à nos compatriotes. » Extrait de l'intervention du Président de la République lors des échanges de vœux avec le gouvernement

« Je voudrais réaffirmer, en cette aube d'une année nouvelle, ma foi inébranlable en un Togo nouveau, plus uni et plus solidaire et vous inviter à resserrer vos rangs pour que nous puissions écrire cette nouvelle page de notre histoire commune qui s'ouvre à nous. » Faure Gnassingbé (Extrait du message à la Nation le 31 décembre 2010)

« Comme vous avez pu le constater, notre capitale est en train de devenir progressivement un vaste chantier. Les travaux engagés ici et là sont la promesse que Lomé retrouvera, sous peu, tout son charme et sa beauté d'antan, contribuant ainsi à accroître le sentiment de bien-être dans cette cité, si généreuse et si hospitalière. » Faure Gnassingbé (Extrait du message à la Nation le 31 décembre 2010)

« Nous devons sans tarder accélérer le processus de décentralisation, ouvrir le chantier de la réforme institutionnelle et faire preuve d'audace pour surmonter les conservatismes qui entravent notre quête d'un vrai renouveau au Togo. » Faure Gnassingbé (Extrait du message à la Nation le 31 décembre 2010)

« Je voudrais aussi vous dire que le renouveau institutionnel doit être l'affaire de tous. Le débat doit être inclusif ; il doit concerner toute la classe politique et l'ensemble des forces vives, car c'est l'avenir de notre nation qui est en jeu. » Faure Gnassingbé (Extrait du message à la Nation le 31 décembre 2010).

 
Accédez au compte rendu du dernier Conseil des Ministres
Recevez les titres par EMAIL