Les dates clés de Faure GNASSINGBE
Prestation de serment du Président Faure Essozimna devant la Cour Constitutionnelle

Le 4 mars 2010 : Faure Essozimna Gnassingbé est réélu par le peuple togolais pour un nouveau mandat de 5 ans, avec 60,88% des suffrages exprimés.

Par son courage et sa détermination, le nouveau chef de l'Etat, a réussi par des actes concrets à renforcer l'unité du peuple togolais.

 

 

Le processus électoral

  • 3 mai 2010 : Le Président réélu prête serment devant la Cour Constitutionnelle. Il a ainsi juré devant Dieu et devant le peuple togolais, selon les termes de l'article 64 de la Constitution de :
    • respecter et de défendre la Constitution que le peuple togolais s'est librement donnée;
    • remplir loyalement les hautes fonctions que la Nation lui a confiées;
    • ne se laisser guider que par l'intérêt général et le respect des droits de la personne humaine, de consacrer toutes ses forces à la promotion du développement, du bien commun, de la paix et de l'unité nationale;
    • préserver l'intégrité du territoire national;
    • se conduire en tout, en fidèle et loyal serviteur du peuple.
  • 11 novembre 2009 : Mise en place de la Force Sécurité Election Présidentielle (FOSEP 2010) qui a pour mission de garantir la sécurité avant, pendant et après le scrutin et de préserver un climat de paix et de sérénité sur l'ensemble du territoire national
  • 14 octobre 2009 : les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante ont choisi de façon consensuelle M. Issifou Taffa pour présider la CENI chargée d'organiser et de superviser les élections présidentielles du 28 février 2010.
  • 1er septembre 2009 : installation de la Commission Electorale Nationale Indépendante
  • 14 octobre 2007 : Le Togo organise avec succès des élections législatives. A l'issue du scrutin, le Rassemblement du Peuple Togolais(RPT) sort vainqueur avec 50 sièges, l'Union des Forces de Changement (UFC) vient en seconde position avec 27 sièges et le Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) obtient 4 sièges.
  • 16 juillet 2007 : Début du recensement électoral et création d'un fichier électoral crédible sous la supervision de la CENI.
  • 18 octobre 2006 : Installation de la Commission Electorale Indépendante (CENI) dont la mission est d'organiser et de superviser les élections législatives de 2007
  • 4 mai 2005 : le Président Faure Gnassingbé, élu démocratiquement, prête serment. 

La réconciliation Nationale

  • 4 février 2009 : Création du Cadre Permanent de Dialogue et de Concertation (CPDC) qui regroupe les partis politiques représentés à l'Assemblée Nationale: le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT), l'Union des Forces du Changement (UFC) et le Comité d'Action pour le Renouveau (CAR). Faure Gnassingbé permet ainsi à toutes les tendances politiques de la nation «de débattre des questions d'intérêt national».
  • 21 novembre 2007 : Faure Gnassingbé et le leader de l'opposition Gilchrist Olympio se rencontrent pour la première fois à Lomé.
  • 28 juillet 2007 : Le Chef de l'Etat lance à Atakpamé un appel patriotique afin que les togolais renoncent à jamais à toutes sortes de violences.
  • 27 avril 2007 : Fête de l'indépendance célébrée pour la première fois au Togo. Différentes villes du pays accueilleront la célébration officielle de la fête de façon rotative chaque année. C'est la ville de Dapaong qui l'a inaugurée.
  • 20 septembre 2006 : Formation d'un gouvernement d'Union Nationale conformément aux dispositions de l'Accord Politique Global
  • 20 août 2006 : Signature de l'Accord Politique Global: le Président Faure s'implique personnellement auprès de tous les autres acteurs politiques du pays, pour trouver une issue politique favorable à la démocratie et à l'union du peuple togolais.
  • 18 novembre 2005 : Le chef de l'Etat convie l'ensemble de la classe politique à la relance du dialogue inter togolais

Le processus démocratique et droits de l'homme

  • 27 avril 2010 : célébration du cinquantenaire de l'indépendance nationale du Togo 
  • 24 septembre 2009 : Mise en place de la Cour des Comptes pour la première fois au Togo
  • 23 juin 2009 : les députés ont adopté à l'unanimité l'abolition de la peine de mort au Togo
  • Janvier  2009 : l'aide budgétaire à la presse est portée à 350 millions de F CFA par le Président Faure Gnassingbé, alors que seuls 75 millions étaient prévus initialement
  • 15 avril 2008 : Le président togolais lance les consultations nationales devant aboutir à la création d'une commission « Vérité, Justice et Réconciliation »
  • 8 juin 2005 : Création du Haut Commissariat pour les Rapatriés et à l'Action Humanitaire (HCRAH) chargé de parachever le retour et la réinsertion des personnes déplacées.
  • 7 septembre 2005 : Création de la Commission de Réflexion pour la Réhabilitation de l'Histoire du Togo.
  • 16 août 2005 : Ouverture d'un atelier national de validation du Programme National de Modernisation de la Justice, pour engager les reformes nécessaires,  assainir l'appareil judiciaire et le rendre plus crédible. Ce programme vient consolider la mise en œuvre des 22 engagements souscrits par le Togo pour renforcer l'Etat de droit et la démocratie dans le pays.
  • 10 février 2005 : 412 détenus ont recouvré leur liberté sur toute l'étendue du territoire suite à la décision de Faure Gnassingbé d'accorder une remise d'un quart de peines aux détenus du droit commun

L'économie et le développement social

  • 7 octobre 2009 : Faure Gnassingbé inaugure les ponts d'Amakpapé, de Togblécopé et de Lilicopé, situés sur la Nationale N°1, reconstruits par le gouvernement chinois grâce à un financement sous forme de don, pour un montant de 2,7 milliards de F CFA.
  • 21 juillet 2009 : Dans le cadre du 3ème Conseil des Chefs d'Etat et de gouvernement de la Zone de l'Alliance et de Co-Prospérité (ZACOP), le Togo, le Nigeria, le Bénin et le Ghana ont décidé de l'amélioration par le Ghana dela fourniture d'énergie électrique au profit du Togo et du Bénin. Le Nigeria a été sollicité pour satisfaire tant en quantité qu'en qualité, la demande de gaz du Ghana, du Bénin et du Togo.
  • 11 juillet 2009 : Conférence des Chefs d'Etat du Conseil de l'Entente regroupant le Burkina Faso, du Bénin, le Niger, la Côte d'Ivoire, le Togo et le Mali pour la redynamisation de l'Organisation pour une meilleure compétitivité sur les marchés mondiaux.
  • 12 -14 février 2009 : 1er Forum National des Paysans Togolais à Kara. 800 acteurs se sont retrouvés à Kara pour la relance de la production agricole.
  • 14 au 20 janvier 2009 : Tournée nationale du Président de la République pour recevoir les vœux de Nouvel an des populations de toutes les régions du pays. C'est une première dans l'histoire du Togo.
  • 30 décembre 2008 : Recrutement de 4000 nouveaux agents dans la fonction publique
  • 17 novembre 2008 : Le Président Faure Gnassingbé décide la gratuité des Anti Retro Viraux (ARV) pour les personnes malades du VIH/SIDA
  • 1er octobre 2008 : Sur décision du Président de la République, l'école publique devient gratuite dans le préscolaire et le primaire
  • 13 août 2008 : Revalorisation du SMIG et du SMAG horaire à 161, 54 F CFA, soit 28.000 F CFA par mois
  • 18 septembre 2007 : Faure Gnassingbé et Boni Yayi ont inauguré à Sanvee-Condji la liaison d'interconnexion à fibre optique entre le Togo et le Bénin.
  • 12 septembre 2007 : Déblocage de 500 millions de F CFA du gouvernement pour faire face à l'ampleur des inondations dans la région des Savanes
  • 11 octobre 2005 : Distinction honorifique à l'équipe nationale de football du Togo suite à la coupe du monde 2006.

Les relations internationales

  • 20 décembre 2009 : Faure Essozimna Gnassingbé est élu Président de l'Organisation pour l'Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires (OHADA), à l'issue du sommet de ladite institution à N'djamena au Tchad.
  • 16 au 18 juin 2009 : Première visite du Président de la République en Allemagne. Rencontre du Président de la République Fédérale d'Allemagne, M. Horst Köhler et de la chancelière Angela Merkel. Occasion pour les autorités allemandes de réaffirmer leur attachement à la nation togolaise. Angela Merkel a, à cet effet salué le courage politique de Faure Gnassingbé et rassurer le Chef de l'Etat togolais de la disponibilité de son pays à accompagner le processus démocratique au Togo.
  • 19 au 21 novembre 2008 : Visite officielle du Chef de l'Etat togolais en France. Nicolas Sarkozy a, à cette occasion réaffirmé à Faure Gnassingbé, la volonté politique de coopération de la France.
  • 29 novembre 2007 : Annonce de la reprise de la coopération de la communauté internationale avec le Togo
  • 8 et 9 novembre 2007 : Visite du Chef de l'Etat aux institutions de Bretton Woods aux Etats-Unis. Rencontre de Robert Zoellick, Président de la Banque Mondiale et de Dominique Strauss-Kahn, Directeur du Fonds Monétaire International.

Les accords financiers avec les partenaires internationaux

  • 2 décembre 2009 : L'Allemagne annule une partie de la dette du Togo, soit 6 milliards de F CFA. Par ailleurs, l'Etat togolais bénéficie au même moment d'un rééchelonnement de 5, 9 milliards de FCFA
  • 25 novembre 2009 : Le Fonds Monétaire International accorde au Togo 14 millions de dollars au titre du programme de trois ans de lutte contre la pauvreté.  « Le Togo a rempli tous les critères du programme exigés par le FMI », a  indiqué l'institution dans un communiqué.
  • 2 novembre 2009 : L'Union Européenne signe avec le Togo, un accord de don d'un montant de 15 millions d'Euros. Cet appui est une aide budgétaire directe qui va permettre au gouvernement de renforcer ses investissements dans les secteurs prioritaires définis dans le DSRP.
  • 30 octobre 2009 : La France décide d'annuler 47 milliards de F CFA de la dette du Togo. La France annule 100% des dettes commerciales visées dans le cadre de l'initiative PPTE renforcée dans le cadre d'un effort bilatéral supplémentaire par le Togo.
  • 29 juin 2009 : La Banque Mondiale accorde  au Togo un don de 26,82 millions de dollars (13,5 milliards de FCFA) pour la réhabilitation des infrastructures et des services électriques de Lomé
  • 5 juin 2009 : La Belgique restructure sa dette extérieure envers  le Togo à travers une convention de consolidation de dette pour un montant de 75,11 millions  d'euros soit 49,17 milliards de FCFA dont :
    -   une annulation de 47,10 millions d'euros  soit 30,8 milliards de FCFA et
    -   un rééchelonnement de 28,01 millions d'euros soit 18,37 milliards de FCFA.
  • 28 octobre 2008 : La Chine apporte une aide de 3,2 milliards de francs CFA à l'Etat togolais pour renforcer les actions prioritaires sur l'agriculture, la santé, les transports et l'éducation.
  • 03 septembre 2008 : Le gouvernement français double son aide à l'Etat togolais et la porte  à 5 millions d'euros.  
  • 24 juillet 2008 : La Banque Africaine de Développement apure les arriérés du Togo d'un montant de 24 millions de dollars
  • 29 mai 2008 : La Banque Mondiale affirme son réengagement au Togo et octroie au gouvernement  un don de 175 millions de dollars

 

 

 

 

 
Accédez au compte rendu du dernier Conseil des Ministres
Recevez les titres par EMAIL